Home / Blogging / DJI via son Spark va t-il assoir sa domination totale sur le marché du drone en 2017 ?
le spark de dji

DJI via son Spark va t-il assoir sa domination totale sur le marché du drone en 2017 ?

Pocket

Dans l’industrie du drone en 2017 (et depuis quelques années maintenant) personne ne se met en 4 comme DJI. Bien sûr, nous nous y étions préparés avec toutes ces fuites venues de Chine durant les dernières semaines et nous savions que ce mini quadri allait être vraiment petit.

Mais bien que les différentes fuites aient donné des indices sur la taille du DJI Spark avant l’événement officiel du 25 Mai annonçant sa sortie, nous avons tous été plutôt surpris quand nous avons découvert la quantité de technologie embarquée dans ce minuscule drone (taille de la main). Si quelqu’un pensait que le fabricant chinois allait sacrifier sur la qualité (qui a rendu célèbre l’entreprise) pour compenser cette diminution en matière de taille, ils avaient tort.

Au lieu de cela, il semblerait que le Spark pourrait être le catalyseur de DJI pour étendre sa domination totale sur le marché du multirotor en 2017 !

logo dji marqueCela pourrait passer pour une déclaration à l’emportée et je vois déjà les « anti-DJI » me tomber dessus. Après tout les chiffres parlent pour moi ici, on estime que le fabricant chinois a déjà une énorme mainmise sur les drones vendus en Amérique du Nord et en Europe. Colin Snow, une figure analyste bien connue sur le marché du drone a suggéré qu’en 2016, la société était responsable de 50% de toutes les ventes de drones au niveau mondial !

36% des ventes dans la tranche de 500 $ à 1 000 $, 66% dans la tranche de 1 000 à 2 000 $ et 67% dans la tranche de 2 000 $ à 4 000 $. Si on ne peut pas parler de domination ici…

Pour vous donner une certaine perspective sur ces chiffres, Parrot et Yuneec – deux fabricants considérés comme hautement compétitifs sur ce marché – ont capturé seulement 7% chacun du marché dans les fourchettes de prix allant de 500 $ à 1000 $ l’année dernière.

Il en résulte deux conclusions. Le premier est que ces chiffres ne tiennent même pas compte de la popularité continue rencontrée par DJI et ses drones lancés à la fin de 2016 (dont un certain Mavic Pro). Ce nombre devrait être encore plus élevé en 2017 compte tenu « du fiasco » GoPro (ce qualificatif n’engage que moi) et de l’éloignement progressif du marché des drones de « grande » consommation par des entreprises telles que 3DR (qui a lâché prise sur son Solo et se concentre dorénavant sur le segment professionel) et Parrot (dont je n’arrive toujours pas à comprendre le positionnement personnellement…)

telecommande du spark

La deuxième conclusion est celle qui s’applique le plus facilement au DJI Spark. L’un des domaines où DJI n’était pas dominant l’année dernière était dans celui des drones d’entrée de gamme. Et ce n’était que parce que leurs drones ne marchaient pas dans cette gamme… mais simplement car ils ne s’y étaient pas encore positionnés. Maintenant que le fabricant a lancé un produit permettant de combler ce manque, qu’est-ce qui l’empêche dorénavant de dominer les ventes de multirotors pour consommateurs novices et avancés dans les années à venir ?

Pourquoi le DJI Spark est un drone idéal pour les novices

Le milieu et haut de gamme dans cette industrie est un marché assez intimidant pour le débutant. On parle beaucoup d’images par secondes, d’ouverture, de Yaw, de nacelles et de charges utiles – tous les termes qu’un amateur de drone moyen connaîtra surement. Pour les photographes professionnels et les amateurs sérieux, ces détails sont essentiels. Mais pour les personnes nouvelles dans cette industrie, cette mise au point peut être démesurée, complexe voir inutile.

Le DJI Spark semble avoir été conçu pour couper court à tout cela, avec une série de fonctions de vol intelligentes, simples et intuitives. Bien sûr, la qualité de la caméra va faire grincer des dents vu le prix de l’engin et par rapport aux modèles plus chers de DJI. Mais est-ce vraiment un problème vu le public visé ici ? Le public du Spark comprend avant tout des familles, des amateurs de selfie et des personnes qui souhaitent immortaliser des moments importants de leur existence sans avoir trop de connaissances en photo et vidéo. L’absence de vidéo 4K ne devrait pas être vécue comme un drame pour ces personnes.

controle facile via gestes

Au lieu de cela, les obstacles qui auraient précédemment empêché les gens d’acheter un drone ont été ici supprimés. Ce n’est certainement pas un modèle bon marché à 599 euros, mais ce prix et le sérieux de ce fabricant en fait une offre sérieuse que les nouveaux utilisateurs peuvent considérer. Il est équipé de fonctionnalités de sécurité rendant tout crash hypothétique, est livré avec un contrôleur (Pack Fly More) et peut être facilement dirigé avec la paume de votre main. Les modes de vol automatisés permettent de réaliser des manœuvres complexes qui sont dorénavant disponibles à tous !

Il est aussi ridiculement minuscule, donc parfait pour dégainer rapidement quand vous êtes en mouvement.

Le quadri d’entrée de gamme parfait pour développer des sensations de vol et se découvrir une passion !

Les têtes pensantes de DJI savent forcement que la sortie d’un drone d’entrée de gamme signifie beaucoup plus que le fait de ratisser large et d’attaquer le bas du marché. Il s’agit avant tout d’attirer des nouveaux pilotes sur le marché et de créer une fidélité à la marque en les incitants par la suite à passer sur des modèles plus sérieux et complexes.

Le fait qu’il y ai plus de pilotes de drone sur le marché est une aubaine pour DJI en raison de la domination de l’entreprise Chinoise sur les autres segments de ce marché. Le DJI Spark ressemble à un drone parfait pour débuter, celui que les nouveaux venus attendaient depuis longtemps.

Le facteur familial

le drone pour toute la famille

Piloter un drone est souvent représenté comme un passe-temps antisocial. Ce n’est pas un sport d’équipe ou un hobby familial ; Il est difficile pour les autres de s’impliquer. Tout le message de DJI autour du Spark a été soigneusement conçu pour dégager l’impression opposée. Ce drone peut décoller de la main d’un enfant, peut être utilisé pour capturer des moments familiaux éphémères et il est facile à contrôler.

Tirer parti du marché du divertissement familial pourrait être une étape lucrative pour DJI avec leur Spark. Leurs compétiteurs ne s’étant pas aventurés à réaliser ce grand écart jusque là. Le temps indiquera si c’est parce que le concept est considéré comme complexe et infaisable ou si d’autres fabricants n’ont tout simplement pas la technologie et le savoir-faire nécessaire pour que cela se produise et perdure.

Retrouvez le Spark sur la boutique DJI officielle !

 

About Mathieu Broca